Vous êtes ici

Commission de renforcement des capacités

Durant la période 2016-2017, la Commission de Renforcement de Capacités (CRC) s’est attachée à exécuter son plan d’action d’ici à l’échéance 2017. Ce plan d’action, validé lors de la 50ème réunion du Comité Directeur tenue à Maputo au Mozambique comprend deux  volets relatifs, d’une part,  aux aspects institutionnels et d’autre part à la dimension professionnelle du renforcement des capacités des ISC.

La première action a pour objectif d’intensifier les relations entre l'AFROSAI et les organisations internationales régionales africaines, et entre l'INTOSAI, ses groupes régionaux et les partenaires techniques et financiers.

 

La seconde action vise quant à elle à rehausser le niveau d’harmonisation et de conformité  aux normes ISSAI.

 

Chacune de ces actions est déclinée en activités assignées à la Présidence de la CRC, au Secrétariat de l’AFROSAI ou à certaines ISC membres de la CRC.

 

L’exécution du plan d’action depuis son adoption a été marquée par les décisions de la 50ème réunion du Comité Directeur de l’AFROSAI, notamment l’adoption de la résolution recommandant, entre autres actions, aux instances compétentes de l’AFROSAI, aux sous-groupes linguistiques et aux ISC membres de l’AFROSAI de :

 

  • mettre en place un cadre collaboratif pour l’harmonisation de la mise en œuvre des normes ISSAI et l’uniformisation de l’utilisation des outils d’évaluation en renforcement de capacité en vue de lever les disparités existantes au niveau de l’AFROSAI entre les différents sous-groupes linguistiques ;
  • mettre en place des outils  de suivi de l’application des ISSAI ;
  • promouvoir et partager les bonnes pratiques et expériences développées dans le cadre de la mise à niveau aux normes ISSAI ».

 

Cette résolution garde des effets sur les  deux volets du plan d’action évoqués plus haut, bien qu’elle soit un résultat au titre de la seconde action visant l’harmonisation du niveau de conformité aux normes ISSAI.

Au rang des contraintes, la CRC a surtout souffert du défaut de réunion de ses membres depuis sa mise en place.