Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/vv1e8cu2/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).

Vous êtes ici

Afrique du Sud: audits à risque...

Les députés veulent une sécurité renforcée pour le personnel du bureau de l'auditeur Général.

L’environnement de la vérification en Afrique du Sud est jugé hostile et très risqué par le Parlement. La pression est forte et mérite l'attention nationale.

Les auditeurs sont confrontés à des prises d'otages, à des menaces, à des pots-de-vin et se font même tirer dessus. Tout cela est fait par des agents municipaux qui tentent de les intimider et de modifier les conclusions défavorables des audits. Kimi Makwetu, le chef de l'ISC Sud africaine, a fait valoir qu'il fallait davantage de sécurité pour assurer la mise en œuvre efficace du projet de loi portant amendement à la vérification des comptes (PAAB), récemment adopté.

Au cours du programme d'audit 2016-2017, seules 33 municipalités sur 257 auraient été soumises à un audit complet, par rapport à l'année précédente. Les municipalités d’Emfuleni, Tshwane, Madibeng et Moretele sont les plus hostiles aux conclusions d’audit. La rigueur avec laquelle les audits sont conduits semble poser problème à ces agents qui n'hésitent pas à mettre en danger la vie des auditeurs.

L’AG a présenté cette tendance croissante comme un «crime contre l’État» et un plan de sécurité est en cours d’élaboration. Il pourrait inclure des sanctions sévères pour quiconque entraverait le travail de l’AG.

La sécurité a toujours beaucoup préoccupé les ISC, car de nombreux administrateurs publics ne sont pas toujours favorables aux résultats des audits et aux conclusions relatives à leurs méthodes d'administration. L’exemple de l’Afrique du Sud peut servir de modèle à d’autres États soucieux de l’intérêt de leurs auditeurs et de l’efficacité de leurs travaux.

Français
photos diaporama: