Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/vv1e8cu2/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).

Vous êtes ici

AIDSPAN ET CREFIAF : «LES INSTITUTIONS SUPÉRIEURES DE CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES AUDITENT LES SUBVENTIONS DU FONDS MONDIAL EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE»

AIDSPAN ET CREFIAF : «LES INSTITUTIONS SUPÉRIEURES DE CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES AUDITENT LES SUBVENTIONS DU FONDS MONDIAL EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE»

Le 26 mars 2019, le CREFIAF a signé avec AIDSPAN (une Organisation Non Gouvernementale), une convention de collaboration pour la réalisation d’activités de renforcement des capacités des ISC d’Afrique Francophone Subsaharienne.

Fort de son expérience comme Observateur indépendant du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, AIDSPAN voudrait contribuer à bâtir, au sein des ISC, les capacités nécessaires pour la réalisation des audits financiers, de conformité et de performance des subventions octroyées aux pays récipiendaires pour la prise en charge des maladies sus citées.

Il s’agit donc d’une initiative salutaire qui permettra aux ISC du CREFIAF de garantir de manière pérenne l’utilisation transparente et efficace desdits fonds et de s’approprier finalement un champ insuffisamment investi par elles, eu égard à ce que lesdites subventions demeurent presque systématiquement auditées par des Cabinets privés.

Résolument engagé dans ce processus, le CREFIAF a pris part, du 23 au 26 avril 2019, à Kigali au Rwanda, à la table ronde organisée par AIDSPAN à cet effet. Cette rencontre, avait pour principaux objectifs le partage de connaissance et l’identification des besoins en renforcement des capacités. Pour ce faire, elle a réuni plusieurs parties prenantes, à savoir : les représentants du Secrétariat du Fonds Mondial (FM) ; du Bureau de l'Inspecteur Général dudit Fonds, des instances de coordination nationales (ICNs/CCM) impliquées dans la gestion des subventions octroyées par le Fonds ; les délégués de six ISC de l’AFROISAI-E, ainsi que ceux du Togo et du Burkina Faso en tant que ISC concernées par la phase pilote de ce projet.  

Les résultats obtenus aux termes de ces travaux ont permis d’envisager de nombreuses actions pour l’avenir.

 

Français
photos diaporama: