ORGANISATION AFRICAINE
DES INSTITUTIONS SUPERIEURES
DE CONTROLE DES FINANCES PUBLIQUES

                                                                                                                                   

Près de 3,5 milliards de personnes vivent dans des pays riches en pétrole, en gaz ou en minéraux. Avec une bonne gouvernance et une gestion transparente, les revenus des industries extractives peuvent avoir un impact sur la réduction de la pauvreté et la promotion de la prospérité collective, tout en respectant les besoins de la communauté et de l’environnement[1]. Historiquement, cependant, les industries extractives ont souvent contribué à de nombreux défis que les Objectifs de Développement Durable (ODD) tentent de relever, tels que la dégradation de l’environnement, le déplacement des populations, les conflits, la corruption et la violation des droits de l’homme.

Dans l’esprit de l’INTOSAI-P12 sur la Valeur et les avantages des SAIfaire une différence dans la vie des citoyens, les SAI béneficient d’une position qui leur permet de demander des comptes aux gouvernements sur la façon de dépenser les ressources de l’État de manière responsable grâce à nos audits et autres services connexes. Compte tenu des implications néfastes que peut avoir la mauvaise gouvernance des industries extractives sur nos citoyens et sur l’environnement, ce secteur constitue un domaine où les SAI ont un rôle important à jouer.

Dans le secteur de l’exploration et de la production pétrolières, les audits traditionnels sont importants mais insuffisants. Si nous voulons établir le fait qu’un gouvernement protège efficacement sa part des revenus, nous devons aller au-delà. Par conséquent, un audit de performance axé sur le système est d’une valeur significative.

La Cour des Comptes des Pays-Bas (NCA), en coopération avec AFROSAI-E et financée par le ministère néerlandais des Affaires étrangères, a mis au point un cours en ligne intitulé Commet auditer la performance du Gouvernement dans la gestion des contrats de petrole et de gaz, qui s’appuie sur les enseignements tirés d’un projet de coopération régionale (2018-2021) impliquant les Institutions Supérieures de Contrôle (SAI) du Kenya (OAG), du Mozambique (TA) et de la Tanzanie ‘NAOT). Le cours permet aux auditeurs d’examiner de manière critique la façon de vérifier la performance du gouvernement dans la gestion des contrats pétroliers et gaziers (en particulier les accords de partage de la production).

AFROSAI-E a initié le cours sur sa plate-forme d’apprentissage au cours de l’année précédente. Le cours est disponible en anglais, en français et en arabe pour les auditeurs de toutes les SAI dans les différentes régions du monde. Les auditeurs SAI des pays qui explorent et produisent du pétrole et du gaz bénéficieront grandement de ce cours gratuit.

Des apprenants de 128 SAI du monde entier ont déjà accédé à ce cours depuis son lancement en juin 2020. Les apprenants qui ont déjà terminé le cours ont fait savoir que ce cours permet aux auditeurs d’obtenir des informations précieuses sur:

  • La raison pour laquelle l’approche systémique des audits de performance s’applique à l’exploration et à la production pétrolières
  • Qui participe au processus d’audit
  • L’importance du suivi des coûts
  • Les caractéristiques du bon fonctionnement du système de suivi et de comptabilité
  • Comprendre comment formuler l’objectif d’un audit de performance orienté système dans le suivi des coûts
  • Élaborer des questions d’audit en utilisant le modèle d’entrée et de sortie comme outil
  • Identifier les sources des critères d’audit pour évaluer l’efficacité du suivi des coûts encourus par le gouvernement
  • Exemples d’éléments probants solides d’audit pour étayer vos constatations
  • Certains problèmes spécifiques aux audits sur l’exploration et la production pétrolières.

Un autre aspect précieux du cours sur lequel les apprenants ont commenté est les applications pratiques et les exemples concrets du Mozambique, du Kenya et de la Tanzanie sur la façon d’auditer la performance du gouvernement dans la gestion des contrats pétroliers et gaziers.

Un autre apprenant de l’ALP a noté que “Bien que mon pays n’utilise pas la PSC, l’audit de performance axé sur le système est particulièrement utile et son approche très claire peut être appliquée dans d’autres marchés publics. J’ai maintenant une connaissance très approfondie du secteur qui peut m’aider à comprendre les parties prenantes et les processus impliqués. Je me suis spécialisé dans l’audit environnemental, et l’audit de performance axé sur le système peut être particulièrement utile dans l’évaluation du suivi gouvernemental de l’impact environnemental et social des industries extractives.” – Apprenant ALP.

Nous voulons encourager les SAI et les particuliers à inclure le cours en ligne: Comment vérifier la performance du gouvernement dans la gestion des contrats pétroliers et gaziers dans leurs plans de formation individuels et au niveau des SAI. Les quatre modules du cours ne nécessitent pas plus d’une heure. Les apprenants qui terminent le cours dans son intégralité obtiendront désormais un certificat d’achèvement.

Pour accéder au cours, veuillez visiter la plateforme AFROSAI-E Learning (ALP) à l’adresse suivante www.afrosai-e-learning.com, créez un profil et après avoir reçu l’approbation (cela peut prendre jusqu’à 48 heures), inscrivez-vous au cours sur ALP. Si vous avez des questions sur le processus d’inscription, reportez-vous à notre section Foire aux Questions sur la page ALP.

By AFROSAI